Page publique
www.serches.fr
http://www.serches.fr/public/perso/img-r55-a28.jpg

sous menu
ACTIVITéS
► Associations
► Familles rurales
► Atelier poterie
► Atelier couture
► journées patrimoine 2011
► Evènement 2011
► Noël 2011
► Evènements 2010
► Noël 2010

calendrier
Mois précédent Septembre 2017 Mois suivant
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
Cliquez sur les cases rouges pour afficher l'évènement du jour.
Rechercher : http://www.serches.fr/public/img/loupe.gif

 

 

Evènement

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

programme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le quartet Jaz’zPots

  Samedi soir 17 septembre 2011, le quartet Jazz'Potes a mis le feu dans la petite église de Serches en interprétant une douzaine de grands classiques du jazz New Orleans. Dès les premiers sons de la trompette et du saxophone accompagnés par les percussions et rythmés par le son grave du souba, des discrets mouvements de mains ou de jambes se percevaient parmi les spectateurs. Rapidement, les mouvements devenaient moins cachés si bien qu’à la fin du second morceau (un "Royal garden blues" bien ficelé) le public ne cacha pas sa joie ni son bonheur à l'écoute de grands classiques. Si les titres échappaient à certains novices, en revanche les airs rappelaient bien des souvenirs car ils furent souvent revisités par Louis Amstrong ou Sydney Bechet.

Samedi 17 septembre 2011, le quartet Jazz'Potes a mis le feu dans la petite église de Serches (Aisne) interprétant une douzaine de grands classiques du jazz New Orleans. Au programme Mac the Knife (d'après l'opéra de quat’sous de Kurt Weill) ; Royal garden blues (Spencer williams) ; Saint Louis blues (W. C. Handy) ; Tiger rag (D. J. La Rocca) ; Home (Peter Van Steedman)  Petite fleur (Sidnet Bechet)  voir extrait           Les oignons (Sidney Bechet)  When you're smiling (L. Shay/J. Doodwin/M. Fischer)  ; Dans les rues d’Antibes (Sydney Bechet) ; St. James infirmary (Irving Mills) ; I’ve found a new baby (J. Palmer/S. Williams) ; Si tu vois ma mère (Sidney Bechet) ; Strutting some with barbecue (Marian/Mc. Partland) ; Eight, nine an ten (P. Celestin’s) ; On the sunny side of the street (Jimmy Mc Hugh) ; Is it true what they about dixie ? (Calsar/Lermer/Marks) ; Les copains d’abord (Georges Brassens)                                                                                                       voir un extrait

  Le répertoire couvrait un ensemble de marches, de blues et de ragtime qui, pour le public, évoqua, la Nouvelle Orléans, le bayou du Mississipi, la musique noire. On put apprécier en final le petit clin d'œil sur la France, grande admiratrice de jazz -d’où la profusion de festivals -, avec une merveilleuse adaptation "des copains d'abord" de Brassens.

  Un public toutefois moins nombreux que pour les deux spectacles précédents mais avec un plus grand nombre de jeunes, enfants et adolescents parmi lesquels certains ont été agréablement surpris par le rythme et les sons dégagés par nos quatre compères. La prestation de ces derniers - deux heures de musique - a été récompensée par une standing ovation offerte en retour par le public.

  Cette soirée chaleureuse et rythmée, nous a été proposée par la Mairie de Serches dans le cadre des Journées portes ouvertes des monuments historiques. Les bénéfices seront versés au profit de la restauration de la toiture du chœur de l’église.


Au programme

Mac the Knife (d'après l'opéra de quat’sous de Kurt Weill)

Royal garden blues (Spencer williams)

Saint Louis blues (W. C. Handy)

Tiger rag (D. J. La Rocca)

Home (Peter Van Steedman)

Petite fleur (Sidnet Bechet)  voir extrait         

Les oignons (Sidney Bechet)

When you're smiling (L. Shay/J. Doodwin/M. Fischer)

Dans les rues d’Antibes (Sydney Bechet)

St. James infirmary (Irving Mills)

I’ve found a new baby (J. Palmer/S. Williams)

Si tu vois ma mère (Sidney Bechet)

Strutting some with barbecue (Marian/Mc. Partland)

Eight, nine an ten (P. Celestin’s)

On the sunny side of the street (Jimmy Mc Hugh)

Is it true what they about dixie ? (Calsar/Lermer/Marks)

Les copains d’abord (Georges Brassens) voir extrait

en supplément "les patates" et "Maman ne veux pas"  accompagné d'un royal solo de percussion  voir extrait                                                                                                                                                                                                                                                      Accueil


 

Mairie de Serches - Tous droits réservés. http://www.serches.fr/public/perso/enveloppe.jpg Nous contacter ImaWeb  &  A GE D I